Bienfaits de l’allaitement maternel : moins de risque de mortalité chez les nourrissons

Selon le rapport de l’Unicef concernant les bienfaits de l’allaitement maternel, un enfant sur deux ne serait pas allaité suffisamment tôt à sa naissance. Ce rapport vient d’être rendu public suite à la semaine mondiale de la santé qui réunit 170 pays.

L’Unicef spécifie que cette marge représente environ 77 millions d’enfants dans le monde qui ne prendrait pas assez rapidement leur première « tétée » après leur naissance. Quand on sait que le risque de mortalité est plus élevé dans les premiers mois de vie du nourrisson lorsque le « colostrum » ou premier lait n’est pas administré assez tôt, le problème devient plus que sérieux.

Bienfaits de l’allaitement maternel : élément essentiel de survie d’un nouveau-né

Encore appelée « colostrum », l’importance du premier lait n’est plus à démontrer. Il est la seule barrière efficace contre les diarrhées et les pathologies respiratoires chez les nouveau-nés, « Plus la mise au sein est tardive, plus le risque de mortalité augmente, au moment où l’enfant est le plus vulnérable », note le rapport. Le risque est tellement élevé que le taux de mortalité avoisine les 40 % lorsque le premier lait est renvoyé de deux à 22 heures et de 75 % quand il passe les 24 heures.

Les enjeux sanitaires sont colossaux quand il s’agit des bienfaits de l’allaitement maternel. D’ailleurs, plusieurs spécialistes s’unissent pour dire que le taux de survie des tout petits augmenterait d’environ 50 % si ces derniers étaient nourris exclusivement au sein pendant les 6 premiers mois de leurs vies au moins. L’Organisation mondiale de la santé rejoint l’Unicef en rétorquant : « L’allaitement est la meilleure source nutritionnelle qui soit dans la petite enfance »

Bienfaits de l’allaitement maternel : un geste qui sauve la vie des nourrissons

Chercher le sein de sa mère dès la naissance est un geste tellement naturel chez un nouveau-né. Pourtant, cette démarche est loin d’être anodine, car il permet à l’enfant d’acquérir son premier vaccin naturel de surcroît. On est pourtant face à la réalité qui nous montre des taux très bas de nouveau-nés recevant effectivement ce lait des leurs premières heures de vies.

L’Afrique de l’Est est la partie du monde où l’allaitement rapide est le plus exercé suivi de l’Afrique du Sud. Le but de cette semaine de l’allaitement est d’amener tous les pays du monde à adhérer au concept et d’ainsi sauver des milliers de vies.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit