Banque HSBC : mise en examen pour fraude fiscale

La Banque HSBC est soupçonnée d’évasion fiscale pour un montant de 5 milliards d’euros par l’intermédiaire de sa filiale Suisse HSBC Private Bank.

Coup de tonnerre dans le milieu de la finance, avec l’annonce prochaine de la mise en examen de la Banque HSBC selon le journal Le Monde. La Banque HSBC serait accusée de démarchage bancaire et financier illicite ainsi que blanchiment de fraude fiscale. La banque devrait avoir à répondre par l’intermédiaire de ses représentants qui devraient être convoqués prochainement par la brigade financière. Dans la lutte constante contre l’évasion fiscale, la France surveille de très près les flux financiers entre l’hexagone et son voisin Suisse. La Banque HSBC aurait mis en place et commercialisée des montages financiers offshore auprès de la clientèle haut de gamme pour permettre à ses riches clients de détourner le fisc français et ainsi bénéficier de lourdes exonérations fiscales.

HSBC déjà sous surveillance

Si la mise en examen venait à être confirmée, la Banque HSBC n’en serait pas à sa première affaire, puisqu’elle avait déjà été sous le coup d’une information judiciaire en 2013, affaire menée par le parquet de Paris qui avait permis de mettre la main sur de nombreux documents, donc des fichiers complets de montages financiers de sociétés offshore. La banque serait entendue dans le cadre de la découverte de nombreuses sociétés-écrans domiciliées au Panama et aux îles Vierges Britanniques. Quelques mois seulement après la lourde amende infligée à BNP Paribas et l’Enquête européenne de solvabilité des banques, le monde de la finance semble accuser le coup.

Partager >>