Attentat à Nice : Pas d’appel pour un don du sang, annonce l’EFS

Aux alentours de 23h hier 14 juillet, il y a eu un attentat à Nice. Un chauffeur a lancé son camion sur la foule qui assistait aux cérémonies des feux d’artifice sur la Promenade des Anglais. Le bilan est lourd et les communiqués officiels annoncent au moins 84 morts et 18 blessés graves.

Un acte terroriste dénoncé par le Président François Hollande et les organisations religieuses islamiques en France. Dans les heures qui suivaient, de nombreux Français se sont précipités dans les hôpitaux pour faire don de leur sang. L’EFS (Etablissement français du sang) a annoncé que les besoins en produits sanguins sont couverts.

De nombreux médias avaient déjà relayés un appel aux dons du sang

Quelques heures seulement après les attentats de Nice, plusieurs citoyens se sont précipités dans les centres hospitaliers pour faire un don du sang. L’EFS a fait part dans son compte Twitter qu’il ne lançait aucun appel puisque les besoins en poche de sang étaient couverts à Nice. Effectivement, l’organisme français avait déjà mobilisé les appels pour faire face à la baisse des collectes estivales plusieurs mois à l’avance.

Les médias avaient déjà annoncé quelques heures après l’attentat de Nice via les réseaux sociaux que l’EFS avait besoin du sang et que l’Etablissement ouvrirait ses portes de Nice à 9h30 alors qu’il n’en était rien. Très tôt ce matin de nombreuses personnes se sont précipitées dans les divers centres de transfusion sanguine. Ils ont été remercié par l’EFS leur a demandé de se mobiliser dans les jours à venir.

Don du sang : une mobilisation dans la durée sera nécessaire

Sur son compte Twitter, l’EFS a annoncé en s’adressant aux donneurs de sang : « Nous vous invitons à vous mobiliser dans la durée ». Cela est dû à la durée de vie assez courte des poches de sang stockées qui est de 42 jours seulement.

N’ayant pas un besoin de don du sang dans l’immédiat, l’organisme souhaiterait que cette même mobilisation soit effective dans les prochains jours. En effet, en cette période estivale, où des accidents sont nombreux, ce geste salutaire de don du sang sera apprécié, mais ce n’est pas pour tout de suite.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit