Des aliments bons pour la santé dans les grandes surfaces

On leur a souvent épinglé une étiquette contraire, pourtant on retrouve les aliments bons pour la santé dans les grandes surfaces. Ces espaces peuvent contenir plus de 20 000 produits rivalisant d’originalité de marketing dans les achalandages pour capter l’attention des consommateurs.

Les supermarchés sont en effet le lieu où 85 % de Français font leurs courses, certains savent précisément où trouver leurs aliments, mais comment feront les autres ? À défaut de disposer d’un potager, vous pouvez tout de même trouver dans ces surfaces des aliments propices pour une alimentation saine et riche.

Comment trouver les aliments bons pour la santé dans les grandes surfaces ?

Au lieu des soupes en boîte pauvres en légumes, privilégiez les listes d’ingrédients raccourcies. D’après la diététicienne-nutritionniste Angélique Houlbert « Plus il y a de colorants et d’arômes, plus on risque de perdre ses repères gustatifs », prévient la diététicienne-nutritionniste Angélique Houlbert. Ne vous fiez pas au produit dit « allégé » car en fait ils peuvent s’avérer être des pièges de « gras » et d’autres matières ajoutées dont le total peut exploser le compteur des sucres.

Les aliments bons pour la santé ne se trouvent pas forcément dans les rayons diététiques, vous pouvez y découvrir plus d’eau et de sucres que d’amande par exemple. Évitez les produits où se cachent le sucre et les graisses qui sont souvent dans les sirops et autres friandises. L’huile d’olive ou de colza assez saine est recommandée. Faites enfin gaffe aux termes tels que « Sources de vitamines », « riches en fibres », des arguments de marketing qui peuvent pousser à la faute.

Les aliments bons pour la santé : L’effort des pouvoirs publics

Les pouvoirs publics souhaitent augmenter la visibilité pour les aliments bons pour la santé. Trouver un produit particulier dans un supermarché nécessité parfois de passer de longs moments de balades entre les interminables rayons, scrutant au passage toutes les étiquettes.

Pour rendre la tâche plus aisée aux consommateurs, le Ministère de la Santé compte mettre sur pieds un procédé plus simple d’identification avec quatre types d’étiquetage dès le 26 septembre. Elles seront testées dans soixante supermarchés de quatre régions sélectionnées, et ce, pendant dix jours.

Partager >>